Menus de printemps, 22 au 28 avril 2020

Chaque semaine, en préparant ma liste de menus hebdomadaires, je me dis qu'il faut que je simplifie un peu, que je prévoie davantage de repas ultrabasiques. Je me le dis encore plus souvent depuis le début du confinement, car il y a désormais deux repas familiaux à cuisiner par jour et les jokers "manger dehors" ne sont plus possibles. Mais malgré tout, chaque mercredi, en faisant mon brainstorming culinaire de lendemain d'AMAP, mon palais se remet à rêver, imaginant de nouvelles combinaisons ou se remémorant un plat délicieux à refaire... et me voilà repartie pour une nouvelle semaine de plats qui se confectionnent vraiment et ne sont pas de simples assemblages.

Au final, c'est sans regrets, car les repas quotidiens de confinement sont les vrais temps forts de la journée. C'est à peu près le seul repère qui subsiste: petit déjeuner - déjeuner - goûter - dîner, même si avec le temps qui passe, les horaires deviennent de plus en plus farfelus. Le repas est le moment d'unité familiale, où on se presse dans la cuisine (pas moi, j'y suis déjà 😄), chacun y va de sa question ("Qu'est-ce qu'on mange?") ou de sa conjecture ("ça sent le riz") puis de son analyse ("C'est trop bon!" ou "La prochaine fois tu pourrais faire ci ou ajouter ça...."). Les conversations vont bon train, les enfants me racontent mille et une anecdotes sur l'école qui pourtant n'est plus, il y a du bruit, parfois trop, on se coupe la parole, je sermonne. On partage les saveurs, le plaisir de les éprouver et de les nommer. On essaie d'imaginer la suite... de la journée, du confinement, de l'année, de la vie... C'est notre vrai moment de communion collective. Comme tout le monde sait que j'ai mis du cœur à préparer quelque chose de bon, je sens que chacun essaie à sa manière d'honorer l'effort fourni et aussi célébrer la chance que nous avons de manger ces bons produits. Bref, j'en arrive à la conclusion que notre thérapie de confinement, c'est de cuisiner avec entrain et de manger avec plaisir, et que donc je ne suis pas prête à me contenter de pâtes au beurre.

Menus de printemps

Les menus de la semaine sont donc les suivants:

9 repas:

Pour me simplifier la vie:
> Je vais préparer une grosse fondue de poireaux avec 5 poireaux, que j'utiliserai dans les trois plats suivants:
Je vais aussi cuire des carottes à la vapeur qui serviront pour 2 repas:
  • muffins carottes-brebis, accompagnés de salade
  • mousseline carottes-céleri, riz et poulet rôti
Sinon, je prévois aussi:
En dessert:
Pour le goûter: des cookies au sarrasin

Commentaires