Cassoulet aux blettes

Il y a toujours ce moment fatidique, à la fin de l'hiver, où mes enfants saturent des blettes. On en a de temps en temps dans le panier AMAP pendant l'hiver, variées en plus (italiennes, niçoises, rouges, jaunes, blanches, jeunes, énormes..), mais au bout d'un moment, il n'y a plus rien à faire, j'ai beau faire des super repas, les blettes ne passent plus. Donc, quand j'ai vu que nous avions quatre énormes côtes de blettes dans le panier cette semaine, je me suis dit que ça allait être compliqué. Il m'a donc fallu être doublement rusée. Première ruse: cuisiner les côtes et les feuilles séparément, pour que la vue d'un feuillage vert ne déclenche pas le blocage psychologique de "oh non, pas des blettes". Pour ce plat, je n'ai donc utilisé que les côtes. Deuxième ruse: préparer un plat tellement riche, savoureux et bon que les blettes passeraient inaperçues. J'ai donc pensé saucisses (chez nous, la saucisse marche à tous les coups), puis haricots, puis cassoulet, puis agneau parce que Pâques, et tout ça réuni, ça a fait un cassoulet aux saucisses de Toulouse et à l'agneau, dans lequel étaient judicieusement cachées les blettes. La préparation a été un peu longue, on a mangé un peu tard, mais c'est passé comme une lettre à la poste! ni vu, ni connu! Le plat était délicieux, on s'est régalé, et il n'y a pas eu une seule interrogation sur le "truc" translucide au milieu des haricots.

Au final dans cette histoire, le "défi blettes" m'a amené à cuisiner mon premier cassoulet, plat que j'avais envie de cuisiner depuis très longtemps. Alors évidemment, ce n'est pas un "authentique" cassoulet: il n'y a pas de couenne de porc et de lard dedans, il n'y a pas non plus de confit de canard, je ne l'ai pas cuit dans un plat en terre dans le four, j'ai mis - sacrilège - de la tomate, je n'avais pas non plus de haricots lingots du Lauragais ou de Tarbes en stock à la maison. Mais - que la Confrérie du Cassoulet de Castelnaudary me pardonne - c'était quand même très bon!

Cassoulet aux blettes

Ingrédients pour 4 à 6 personnes:
(les quantités de viande sont indicatives, car une saucisse de Toulouse et une tranche de collier d'agneau dans l'assiette peuvent faire figure de simple entrée pour certains, et de portion pour 2 ou 3 repas pour d'autres)

* 300g de haricots blancs secs (normalement des haricots lingots, mais d'autres variétés peuvent être utilisées)
* 4 gousses d'ail
* 1 échalote
* 2 feuilles de laurier
* du gras de canard (celui qu'on récupère dans les conserves de confit de canard; sinon utiliser du saindoux ou du beurre)
* 4 saucisses de Toulouse
* 2 oignons
* 3 - 4 côtes de blettes
* 4 morceaux de collier d'agneau (400 à 500g)
* 3 c. à soupe de concentré de tomates
* 2 clous de girofle
* 3-4 poivres longs

Temps de repos: 6 à 12 heures (trempage haricots)
Temps de préparation: 25 minutes
Temps de cuisson: 45 minutes (haricots seuls), une heure (sauteuse), 15 minutes (four)
Temps total nécessaire en cuisine: 1h 30 environ

A faire la veille ou le matin même (pour un dîner):
1/ Faire tremper les haricots pendant 6 à 12 heures avec 1 c. à café de bicarbonate de soude et 1 c. à café de sel.

Une heure et demie avant de passer à table: 
2/ Cuire les haricots blancs dans une grande casserole d'eau salée avec 2 gousses d'ail juste pelées, l'échalote pelée et les feuilles de laurier. La cuisson devrait durer env. 45 minutes et se faire à petits bouillons pour ne pas secouer les haricots dans tous les sens. Lorsque les haricots sont fondants, les égoutter.
(Contrairement à ce qui est souvent dit, il faut cuire les haricots secs dans de l'eau bien salée. Ca ne les rend pas du tout durs, au contraire, le sel ramollit la peau et surtout, évite aux haricots d'être fades)

Pendant que les haricots cuisent:
3/ Faire revenir les saucisses de Toulouse dans une sauteuse avec un peu de gras de canard pendant une dizaine de minutes. Lorsqu'elles sont bien rissolées, les mettre de côté.

4/ Peler et émincer les oignons. Faire revenir les oignons avec une pincée de sel pendant 10 minutes à feu moyen dans la sauteuse qui a servi aux saucisses avec un peu de gras de canard.

5/ Pendant ce temps, préparer les blettes. Découper les feuilles et les mettre dans un sachet en papier au frigo pour une autre recette. Couper les côtes des blettes dans le sens de la longueur puis en tranches, en enlevant les fils au fur et à mesure. Les ajouter à la sauteuse avec les oignons et les faire revenir 5 minutes. Ajouter le collier d'agneau, le concentré de tomates, les 2 gousses d'ail pelées et pressées, les clous de girofle, les poivres longs,  un peu d'eau (env. 2 - 3 verres), mélanger et couvrir. Cuire à frémissements pendant 20 minutes.

C'est sans doute le moment d'égoutter les haricots… (en les ayant préalablement goûtés pour être sûrs de leur cuisson)

6/ Ajouter les haricots égouttés, mélanger délicatement et cuire encore 5 minutes.

7/ Verser le contenu de la sauteuse dans un plat allant au four. Poser les saucisses de Toulouse sur le dessus. Disposer quelques cuillerées de gras de canard par-dessus, poivrer et enfourner à 180°C (chaleur rayonnante) pendant 15 minutes.

Ca y est, le cassoulet de blettes est prêt. Aucun accompagnement particulier n'est nécessaire, sauf éventuellement une salade. 

Cassoulet aux blettes

Commentaires